Comment choisir sa désileuse ?

La désileuse est une machine agricole qui permet de pailler une surface et de nourrir rapidement  les bêtes. En général, l’ensilage est stocké sous différentes formes de paillage et contenu dans des silos. Tandis qu’une ensileuse récoltera l’ensilage avant son stockage, les déliseuses sont utilisées ultérieurement, ou dans le cas d’une désileuse qui sert pour l’alimentation, afin de distribuer et vider ces nourritures aux animaux, ou pour créer des litières.

Les grands types de désileuses

Pour bien choisir sa désileuse, il est nécessaire de savoir les différents types qui existent. Le premier type est les désileuses en bloc,  qui sont portées souvent par un tracteur. Elles se présent sous forme de parallélépipédique et emportent une quantité fixe de nourriture, permettant d’éviter l’apparition de moisissures et de laisser un mur d’ensilage. Une fourche s’enfonce dans l’ensilage afin de le récupérer et de le découper avec une scie. Certains de ces appareils permettent d’assurer la distribution en petite quantité. Les désileuses à griffe sont le deuxième type de désileuse,  elles offrent plusieurs possibilités de  prélèvement à travers des fronts d’ensilage plus ou moins soignés. L’ensemble de cette machine est remorqué par un engin agricole. La griffe permet de surmonter la benne à l’arrière et de reprendre l’ensilage en le forçant dans cette benne. La distribution se fait au moyen d’une trappe qui est souvent installée sur le côté. Le dernier type des désileuses est aux fraises rotatives, il s’agit d’une large fraise installée horizontalement à l’extrémité arrière d’un engin qui traite l’ensilage.

L’analyse de contexte et des besoins

Tout d’abord, les besoins ne seront pas tous les mêmes mais dépendent de la taille de l’exploitation et l’investissement conviendra des méthodes à y consacrer, de nombreux critères tels que le nombre des animaux à nourrir et la longueur de la tournée. Il doit être rentable pour l’investissement de désileuse et son coût peut être très cher. Le coût d’origine de la nouvelle machine est d’environ 10 000 euros, tandis qu’une désileuse autorail avec toutes options pouvant coûter jusqu’à 160 000 euros. Il est conseillé d’utiliser la désileuse autorail pour les grandes exploitations. Il faut tenir en compte que les coopératives d’utilisation de matériels agricoles ou Cuma permettent aux agriculteurs de rassembler leurs ressources pour investir ensemble dans des machines agricoles, qui seraient une bonne solution pour une désileuse.

Les options et pièces à prévoir pour une désileuse

Les désileuses peuvent aussi être pailleuses, démêleuses, mélangeuses, dérouleuses, automotrices, etc. Il existe donc de nombreuses options au moment de l’achat. L’utilisation de ces options varie considérablement en fonction de l’exploitation. La désileuse mélangeuse permet de mélanger des concentrés et de l’ensilage ou différents ensilages, tandis que la désileuse pailleuse permet souvent de nourrir les bêtes et de leur produire des litières. Selon les besoins, il faut penser à choisir une désileuse qui est capable de circuler sur route à 40km/h, sur tous les chemins et voies de votre exploitation

Grand Ouest : la mécanique agricole
Acheter des disques de rechange pour déchaumeur